Image de Céline et Fabien devant le Palais fédéral

Fabien Fivaz est l’auteur de l’initiative parlementaire 22.445 « Prolonger le congé maternité en cas de grossesse multiple ». Actuellement, la Suisse est un des pays d’Europe à offrir le congé maternité le plus court, à savoir 14 semaines qui correspondent au minimum prévu pas la Convention de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sur la protection de la maternité. Or, l’OIT recommande de prolonger ce congé en cas de naissances multiples, ce qui semble pertinent vu les complications fréquentes durant ces grossesses et la naissance souvent prématurée, sans compter le travail démultiplié lors de l’arrivée des enfants. Actuellement, en Suisse, le congé maternité est équivalent en cas de grossesse simple et multiple.

De son côté, Céline Vara a déposé la motion 22.3796 pour l’instauration d’un fonds d’adaptation climatique urgent. Les vagues de chaleur se succèdent et ce phénomène va encore s’accentuer. Les villes sont particulièrement exposées à la chaleur en raison de leurs nombreuses surfaces imperméables. La Confédération assumant déjà la tâche de coordination en matière d’adaptation aux changements climatiques, il est judicieux qu’elle intègre au plan d’action existant des mesures financières fortes et efficaces. La France a d’ailleurs franchi le pas tout récemment.

Fabien Fivaz a finalement déposé le postulat 22.3722  pour une meilleure cohérence entre les plans climats cantonaux. Actuellement, une partie des cantons a adopté ou est en phase de réalisation d’un plan climat, à l’image du Canton de Neuchâtel. Ces outils apportent une contribution importante pour la réalisation de la stratégie fédérale d’atteinte de la neutralité carbone, mais présentent des disparités importantes entre eux. Une harmonisation serait donc profitable pour assurer un suivi cohérent des objectifs climatiques et un appui aux cantons serait bienvenu.

En outre, durant la session, Céline Vara s’est notamment exprimée le 2 juin contre l’acquisition des F-35A (22.005, Message de l’armée), ainsi que, le 7 juin sur la redéfinition du viol sur le cadre de la révision du droit pénal sexuel 18.043. Elle a défendu une définition stricte du consentement, selon la solution « seul un oui est un oui », qui est par ailleurs soutenue par une majorité de la population comme étant la meilleure option pour protéger les victimes. Malheureusement, le Conseil des Etats s’est contenté de la formule « non, c’est non ». Une jolie victoire s’est par contre jouée aux Etat lors du même débat avec l’acceptation par cette chambre de la pénalisation du Revenge Porn, objet pour lequel Céline Vara s’est beaucoup engagée. Elle a également défendu le 9 juin son postulat 20.4166 sur le lien entre les pesticides de synthèse et les tumeurs cérébrales et maladies respiratoires des enfants. Malheureusement, ce dernier a été refusé par le Conseil des Etats quand bien même il demandait de prendre des mesures pour préserver la santé des enfants.

Fabien Fivaz, de son côté, a été rapporteur de commission le 8 juin sur le renforcement de la régulation des cryptomonnaies (22.3017) et le 9 juin sur les modifications de la loi sur les systèmes d’information de l’armée (21.069). Il est également l’auteur de plusieurs propositions déposées aux mois de mai et juin dont une partie a déjà obtenu réponse lors de cette session :

  • Question 7430 Structures d’accueil pour les enfants de réfugié-e-sukrainien-ne-s
  • Question 1020 Coûts globaux de l’armée suisse
  • Interpellation 3494 Stop à l’arbitraire : le statut S pour tous les réfugiés en provenance d’Ukraine
  • Question 1022 Horizon Europe. Le budget alloué par le parlement doit aller à la recherche et à l’innovation
  • Interpellation 3339 Stands de tir. Quelles mesures de lutte contre le bruit?
  • Interpellation 3338 Quelle contribution le rail peut-il apporter à la protection de la biodiversité?